Accueil arrow Réflexions et témoignages arrow Pages des religions arrow Islam arrow La Mosquée de Cergy

Communiqués

- Annonces : Cliquer

 

- Déclaration des Responsables de culte en France, sur le climat.

 

- Archives : 9e Assemblée mondiale de Religions pour la Paix - Déclaration finale : "Accueillir l'autre."

 

- Texte de la Conférence de Mgr André DUPLEIX* : "L'Art, comme déchiffrage du mystère de l'humanité" .

* Administrateur de Religions pour la Paix
Recteur honoraire de l’I.C.  de Toulouse
Professeur à l’Institut Catholique de Paris

 

Quelques livres

Liste de livres et de CD
La Mosquée de Cergy Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Lors de l'Assemblée générale de l'association Souffle et chemins, le 27 mai 2009, il a été demandé aux représentants des communautés d'expliquer ce que vivaient leur communauté à ce moment là.

Pour la Communauté musulmane :

Hamida Maïga, président de la FMC et Gilbert Radji, responsable culturel de An Nour.

Hamida nous parle del'avancement du projet de la mosquée

Hamida et Gilbert viennent tous deux d'une réunion sur la Mosquée, pour finaliser les financements.

Comme vous le savez, la Mosquée en est au stade du dépôt de la première pierre.

Il y a un an et demi que nous avons changé de cap, par rapport au premier projet, pour des questions de financement. C'est à dire que nous avions à l'époque un budget d'environ 5 millions d'auros. L'architecte qui a été changé était un bon architecte, c'était un bon projet, mais nous avons été obligés de changer de projet. Certains d'entre vous ont participé à la journée portes ouvertes pour noter et permettre le choix par la Fédération musulmane, d'un architecte parmi deux qui ont concourru. A partir d'avril 2008, nous avons fait le choix d'un architecte : Jimmy Skalli, qui va poursuivre avec nous ce projet jusqu'à la fin. Ce projet va nous coûter 3 100 000 €. Il va être financé par les donateurs, par un financement privé. L'Etat ne donne rien; nous avons simplement bénéficié d'un bail emphythéotique , sur un terrain d'à peu près un hectare(1,10). Sur ce terrain là, nous avons 2350 m2, sur lesquels porte le bail pour la construction de la Mosquée.

Après ce choix, nous avons travaillé surtout pour

l'aspect architectural

l'aspect général, c'est à dire le minaret; car dans l'ancien projet, nous avions un minaret qui n'était visibleque la nuit et qui permettait d'éclairer, d'identifier.

Maintenant on a un projet avec un minaret traditionnel, un projet comme toutes les mosquées du monde.

Donc, à partir de ces choix, nous avons sollicité la contribution de tous les musulmans.

Le dépôt de permis de construire a eu lieu en janvier 2009, avec de nombreux va-et-vient; le permis a été accordé le 10 avril 2009 et il est affiché sur le terrain; et en ce moment, nous travaillons sur la fête de la pose de la première pierre. En effet, la Municipalité s'est engagée en 2003, à faire deux choses sur le terrain : à la fois la Maison des Cultures du Monde, la Mosquée et l'Institut An Nour.

Ce projet a peut-être été abandonné par la Mairie, on ne sait pas, c'est eux qui doivent le dire.

La Mairie s'est engagée sur l'aménagement du terrain, puisqu'elle a plus de 80 % du terrain

Le terrain va être partiellement aménagé pour permettre à la Fédération de commencer les travaux.

Nous avons pris la décision de faire la pose de la première pierre le 21 juin 2009.

Nous avons vu la question des ouvertures, des parkings (augmentés : plus de 100 places, alors que 64 au départ), l'aménagement de trottoirs.

Les gens de la Mairie étaient surtout inquiets pour le financement.

Nous voulons commencer les travaux en septembre et nous n'avons que 600 000 euros en caisse.

Nous avons dit que pour toutes les mosquées qui ont été construites, les gens donnent quand les choses deviennent concrètes; les architectes sont perplexes sur la façon dont le reste va être trouvé en quinze mois, puisque c'est l'objectif que nous nous fixons.

Tous les cergyssois et cergyssoises sont invités à la pose de cette première pierre, une grande manifestation sur le terrain, de 9h à 16h. Pour inviter tous les musulmans, y compris ce qui peuvent aider. C'est pour montrer que ce n'est pas un projet... Cela fait plus de 16 ans que les gens veulent faire une mosquée. Nous avons le permis, les choses sont sur la bonne voie.

La Mosquée est à trois niveaux. Il y a une grande salle de prière au sous-sol, avec des salles d'école.

Au rez-de-chaussée également une grande salle (ce sont des grandes salles de plus 600 m2) et à l'étage une grande salle pour les femmes. Avec aussi de quoi faire des cours. On peut aussi prier, (s'il n'y a pas la nécessité de faire monter les femmes à l'étage, c'est à dire s'il n'y a pas beaucoup de monde et pour des questions d'économies), avec hommes et femmes au même étage, avec une petite séparation (moucharabiah : 1,50 m). Laurent Perdrix avait travaillé sur ce projet. Aujourd'hui, les plans ont changé. Le rez-de-chaussée conviendra aux petites réunions, par exemple baptêmes, etc. Il y aura la possibilité du sous-sol pour les grandes réunions.

Notre Charte concerne aussi les femmes et les enfants : elle prévoit qu'ils puissent voir aussi.

 
< Précédent
Joomla! is free software released under the GNU/GPL-License.
Joomla Template Design Copyright Kanga Internet 2008