Accueil arrow Réflexions et témoignages arrow Pages des religions arrow Bouddhisme zen arrow Le Bouddhisme zen et la paix

Communiqués

- Concert de l'Ensemble musical pour la Paix, au Centre des Arts d'Enghienles Bain, le jeudi 21 février 2019, 

avec chants de toutes religions du Proche Orient.

http://www.cda95.fr/fr/content/le-temps-des-rencontres

 

- Autres Annonces : Cliquer

 

- Déclaration des Responsables de culte en France, sur le climat.

 

- Archives : 9e Assemblée mondiale de Religions pour la Paix - Déclaration finale : "Accueillir l'autre."

 

- Texte de la Conférence de Mgr André DUPLEIX* : "L'Art, comme déchiffrage du mystère de l'humanité" .

* Administrateur de Religions pour la Paix
Recteur honoraire de l’I.C.  de Toulouse
Professeur à l’Institut Catholique de Paris

 

Quelques livres

Liste de livres et de CD
Le Bouddhisme zen et la paix Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Lors de la soirée interreligieuse de Cergy, le 5 décembre 2011,

intervention de Alain Poret, responsable du Dojo zen de Cergy.

 

 

Le bouddhisme zen est né il y a 2500 ans en Inde, quand un homme, le prince Siddhartha est devenu le bouddha, l'éveillé.

Déjà, bien avant cela, il s'était rendu compte, malgré ce qu'on voulait lui cacher, que l'existence, c'était aussi, la maladie, la misère le vieillissement, la mort;

Après son éveil il enseigna donc les quatre nobles vérités sur la souffrance, mais aussi l'octuple sentier pour sortir de la souffrance; et un de ces sentiers est la méditation, dyana en sanscrit, tchan en chinois, zen en japonais....méditation que le bouddha lui même pratiqua avec ses disciples jusqu'à sa mort.

Il enseigna aussi l'impermanence ("rien ne dure sauf le changement") et l'interdépendance de tous les êtres, dans le cosmos tout entier.


Au 12 ° siècle , au japon , un grand maitre zen , Dogen, a donné cette définition:

"pratiquer le zen, c'est apprendre à se connaitre soi même,

se connaitre soi même c'est pouvoir s'oublier soi même,

en s'oubliant soi même on devient intime avec tous les êtres".


Le conflit apparait comme une constante de l'humanité, conflits de tribus, de pays, de continents entiers, conflits de territoire , de religions, d'idéologies, conflits pour le pétrole, l'eau, guerre économique, émeutes de la faim...etc

les dénominateurs communs à ces conflits sont l' avidité , mais plus fondamentalement la peur!

Peur de perdre ce que l'on a ou de ne pas avoir ce que l'on n'a pas!

Le développement sans limites de nos égos, nous amène à nous méfier de tout ce qui nous est extérieur, voire à nous battre pour préserver cette illusion d'être une entité séparée du reste du monde.

Le zen nous permet , en tournant le regard vers l'intérieur, d'apaiser le flot du mental,d'établir une paix profonde, de mieux comprendre aussi tous nos conditionnements, de débusquer les aprioris ,les idées toutes faites et de porter un regard neuf sur le monde et notre relation à ce monde.

Les deux grandes valeurs du bouddhisme sont la sagesse et la compassion et elles sont les deux faces d'une même médaille.

Sagesse qui peut s'acquérir par le respect des préceptes, l'étude,et la méditation en tant que moyen de connaissance directe.

Compassion pour aider tous les êtres.


Dans notre dojo, nous accueillons des personnes de toutes origines, mais aussi de toutes pensées, religieuse ou athée car il n'y a pas de contradiction fondamentale , c'est aussi pourquoi il m'a été si évident de rejoindre le groupe de dialogue "Souffle et chemin" . parce qu'au delà des apparentes différences, nous prêchons tous la paix véritable et la fraternité.

Je suis très heureux ce soir de voir que la jeunesse se retrouve sur ces valeurs et de partager ce moment avec vous.




 

 

 
Joomla! is free software released under the GNU/GPL-License.
Joomla Template Design Copyright Kanga Internet 2008