Accueil arrow Réflexions et témoignages arrow Pages des religions arrow Toutes les religions arrow Responsables religieux de Cergy le 11 novembre 2021

Communiqués

 

Annonces : Cliquer

 

- Déclaration des Responsables de culte en France, sur le climat.

 

- Archives : 9e Assemblée mondiale de Religions pour la Paix - Déclaration finale : "Accueillir l'autre."

 

- Texte de la Conférence de Mgr André DUPLEIX* : "L'Art, comme déchiffrage du mystère de l'humanité" .

* Administrateur de Religions pour la Paix
Recteur honoraire de l’I.C.  de Toulouse
Professeur à l’Institut Catholique de Paris

 

Quelques livres

Liste de livres et de CD
Responsables religieux de Cergy le 11 novembre 2021 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Commémoration interreligieuse du 11 novembre 2021


Depuis 18 ans, lors de chaque 11 novembre, nous voulons faire mémoire des victimes des guerres, du sacrifice de personnes de toutes origines, tous pays, toutes religions et nous voulons prier pour la paix.

L'association Souffle et chemins organise une commémoration interreligieuse avec les responsables religieux de la ville de Cergy, juifs, bouddhistes, catholiques, protestants unis et musulmans .

Pour la première année , des hindouistes sont représentés pour faire mémoire des miliers d'indiens qui ont donné leur vie dans la guerre de 1914-1918.



Pour ce 11 novembre, le thème choisi est le suivant :


"Face à l'adversité que nous traversons,

comment les religions peuvent-elles nous aider

à retrouver notre confiance dans l'avenir ?"


Le déroulement est le suivant :

Après une introduction de Hervé Chabert, Président de Souffle et chemins, chaque responsable religieux ou responsable de communauté s'exprime sur le thème. Puis il exprime une courte prière.


Mme Isabelle Vincendon, pour le Bouddhisme.

Le Père Jean Marc Pimpaneau, curé de Cergy, pour les Catholiques,

L'Imam de la Grande Mosquée de Cergy, Dahmane Yellès pour l'Islam.

Pour l'hindouisme , texte de Nitaï Gaurasundara (Das) lu par Lawrence Orlando.

Pour les Protestants Unis. texte de M. Dominique Davoise, lu par Hervé Chabert.

Mme Karine C. pour le Judaïsme. 

 

Nous terminons comme chaque année par la Prière pour la République française, lue les samedis dans toutes les Synagogues, en français, pour que tous puissent comprendre.  

 

1- Pour le Bouddhisme : Isabelle VINCENDON  

Image

En tant que pratiquante bouddhiste du Grand Véhicule, cette question me

preoccupe déjà depuis un moment.


Ce que J’aurais pu vous dire, il y a quelques temps encore, c’est que les religions

peuvent apporter dans cette période de crise une compréhension du caractère

transitoire de tous les phénomènes et l’interdépendance existant entre les êtres.

Mais ce serait là faire preuve d’un optimisme que j’ai laissé en chemin.


La crise sanitaire a cruellement mis en évidence que face aux difficultés, les

bouddhistes eux-mêmes, ont eu du mal à mettre en pratique ces deux notions,

alors même qu'ils sont supposés les connaitre et les décliner dans leur vie

quotidienne. Cette lacune est probablement dûe à un manque de foi et

d’entrainement des adeptes du bouddhisme.

Cette crise est révélatrice de l'état de notre société et de nos états d'esprit.


Alors comment les religions peuvent-elles nous redonner la confiance en l'avenir ?


Pour nous, bouddhistes, c'est en nous rappelant que l’avenir dépend du présent. Il

nous faut garder à l'esprit que nos pensées, nos paroles et nos actes contribuent

à ce que sera notre futur, aux expériences qui seront les notres dans le futur. Et

ici je ne parle pas d'une future existence, que chacun de nous espère la plus

lointaine possible.

A chaque instant, nous avons le choix de participer à la destruction de notre

A chaque instant, nous avons le choix de participer à la destruction de notre

monde ou à son amélioration.Tout comme nous préservons notre santé en

observant une hygiène physique, nous pouvons protéger notre bien-être intérieur

en luttant contre nos émotions destructrices et en cultivant une hygiène

émotionnelle. Sur la base de ces états d'esprit sain, nous avons la capacité de

tendre la main à celui qui a besoin d'être aidé. Nous avons la clarté d'esprit qui

nous permet de distinguer ce qui peut être fait pour le bien de tous.


Chaque matin, inspiré par l'exemple du Bouddha, nous pouvons prendre la

résolution d'imprégner notre esprit de bienveillance envers tous les êtres, en nous

souvenant que tous les bonheurs de cette vie existent en dépendance des autres

êtres. Tout au long de la journée, nous pouvons délibérément nous détourner de

nos tendances à l'hostilité envers ce qui nous pose problème.

La bienveillance comme considération authentique du sort d’autrui est le seul

concept de reliance qui puisse nous permettre d’œuvrer ensemble de manière

effective, éthique et durable pour un monde meilleur. Une attitude altruiste rend

possible à court terme de remédier aux inégalités et injustices sociales, à moyen

terme de favoriser le bien-être de la population, et à long terme de prendre en


compte sérieusement le sort des générations à venir et des 8 millions d’ espèces

animales qui peuplent, comme nous, cette terre.


Une autre action efficace que nous pouvons tous mener consiste tous mener consiste à cultiver au

quotidien notre qualité naturelle de compassion.

Respecter et prendre soin de l’environnement naturel et des êtres vivants dans

leur ensemble constitue une véritable source d’espoir.


Extrait du Soutra de l’Amour, les paroles du Bouddha

« Que tous les êtres sur cette planète vivent en sécurité et dans le bonheur.

Que leur coeur soit empli de bonté, de vertu et de liberté.

Que tous les êtres vivent en paix, qu’ils soient frêles ou forts, grands ou petits, visibles

ou invisibles, proches ou lointains, déjà nés ou encore à naître.

Qu’aucun être ne tue ni ne fasse de mal à autrui.

Que personne ne prenne à la légère la vie de quiconque.

Que nul, par colère ou malveillance, ne souhaite de mal ou de souffrance à autrui.

De même qu’une mère qui aime et protège son unique enfant au risque de sa vie,

cultivons la bonté aimante et la compassion et offrons-les à tous les êtres vivants dans

le cosmos tout entier.

Laissons notre amour infini envelopper tout l’univers et tous les êtres, de haut en bas

et de gauche à droite.

Notre amour ne rencontrera aucun obstacle.

Notre coeur sera complètement libéré de toute haine et de toute animosité.” 

 

2-Le Père Jean Marc Pimpaneau, curé de Cergy, pour les Catholiques :

Image

 La paroisse de Cergy entre en « conversion écologique »

Le meilleur moyen de rebondir positivement à la crise du Covid 19 n’est pas de regretter le monde d’autrefois mais de proposer un vrai changement dans notre manière de vivre


Dés le mois de Juin dernier la paroisse de Cergy annonçait son passage à l’action, en faveur de la « sauvegarde de la maison commune ».

Rappelons que l’appel du pape François à sauvegarder la Maison commune dans son encyclique « Laudato si' » n’est pas une simple incitation à adopter « des gestes écolos ». Il est une véritable invitation à vivre la conversion écologique dans ses dimensions matérielles et spirituelles.

Pour nous croyants de toutes religions, la « Création » est en effet un don reçu qui incite à la gratitude et à la gratuité. Cette conviction conduit à la reconnaissance de la valeur propre de toute créature et permet de percevoir la création comme un bien dont la destination est universelle.

Notre rapport à l'environnement n'est pas sans lien avec notre rapport à autrui et à Dieu.

La « conversion écologique » vise donc à un changement de style de vie mais aussi de regard et d'attitude spirituelle. Elle invite à se réinterroger sur ce qui fait la valeur de la vie.

1 - Pour concrétiser notre démarche de conversion, il est proposé à la communauté paroissiale de s’engager dans un parcours comprenant quatre temps en phase avec le rythme des saisons (5 septembre, 12 décembre, 20 mars 2022, 19 juin). Nous parlons des 4 dimanches des 4 saisons.

Le premier temps a débuté le dimanche 5 septembre et durera jusqu’au 12 décembre. Au cours de ce premier temps nous sommes individuellement et collectivement invités à entrer en conversion en nous appuyant sur trois fiches « écojésuit » :

  • La première fiche constitue une aide pour situer la démarche : elle pose le cadre et le sens de la conversion écologique.

  • La deuxième et troisième fiches nous invitent à des actions concrètes. L’une a pour thème « Vers une alimentation plus juste » et nous propose de réduire notre consommation de viande.

  • La troisième porte sur le plastique et souligne les dégâts qui sont causés par cette matière, afin que nous réduisions son usage.

2 - En complément et parallèlement, la paroisse de Cergy s’inscrit dans une démarche la conduisant à être labellisée « Eglise verte ».

Une démarche écologique chrétienne est à porter avec ferveur par la communauté. Elle doit ainsi s’exprimer à l’occasion des rencontres des différents groupes de la paroisse (aumônerie, catéchèse, équipes couples, groupes de prières, groupes informels de quartier, puits …) et aussi des rassemblements dominicaux.

3 - Ces démarches s’accompagnent - à la demande de notre évêque – d’une Visite pastorale auprès des associations de proximité qui œuvrent en ce sens : connaitre et faire connaitre les initiatives écologiques sur notre ville.

Pendant la journée des associations, j’ai pris soin de visiter les stands associatifs consacrés à l’écologie. Et nous avons déjà fait connaitre la Journée Mondiale de nettoyage de la planète « World cleanup day » le 18 septembre, pour encourager les paroissiens à y participer.

4 – Enfin une équipe de pilotage a été créé pour susciter d’autres projets à venir et continuer à faire connaître l’encyclique Laudato Si’

Père Jean-Marc Pimpaneau, curé
le 11 novembre 2021
 

 

 

 

Rédigée par le Pape François, cette « Prière pour notre terre »

conclut son encyclique sur l’écologie intégrale, Laudato Si’ (2015)

Dieu Tout-Puissant
qui es présent dans tout l’univers
et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.

Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs
sans causer de dommages à personne.

Ô Dieu des pauvres,
aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux.

Guéris nos vies,
pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs,
pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction.

Touche les cœurs
de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.

Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés,
à reconnaître que nous sommes profondément unis
à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie.

Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.

 

 

 

3- L'Imam de la Grande Mosquée de Cergy, Dahmane Yellès pour l'Islam.

Image

 

Au Nom de DIEU, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Que Dieu accorde sa bénédiction et son salut à notre bien aimé messager Mohamed ainsi qu’à ses frères prophètes qui l’ont précédés ; en particulier les plus célèbres : Noé, Abraham, Moïse, Jésus.

DIEU Tout Puissant et Honoré  était tout seul ; Béni Soit-Il, Il se suffit, et se suffisait à Lui-Même, Indépendant de tout besoin ou nécessité.

CORAN : Chapitre 2, Verset 255

Allah, point de divinité à part Lui, Le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-Même.

Ni somnolence, ni sommeil, ne le saisissent.

A Lui, appartiennent, tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.

Qui peut intercéder auprès de Lui sans sa permission ?

Il connait leur passé et leur futur.

Et de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut

Son Trône, déborde les cieux et la terre, dont la garde, ne lui cause aucune peine.

Et, Il est Le Très Haut, L’Immense.



DIEU par Sa Grâce et Sa Faveur, a voulu se faire connaître, non parce qu’Il en a besoin, ou, qu’Il en tire un quelconque profit, car, même dans sa satisfaction lors de l’adoration de ses serviteurs, Il ne profite rien de tout cela, étant donné que DIEU, lorsqu’Il est satisfait de quelqu’un, Il ne déborde pas de joie comme nous les êtres humains ; mais ; ce qu’Il fait ;c’est faire descendre la sérénité sur l’adorateur sincère, Il l’absoud de ses péchés, le guide dans le droit chemin, le préserve et l’assiste dans ses affaires légales

CORAN : Chapitre 51, Versets 56, 57,58


Je n’ai créé les djinns et les humains que pour qu’ils M’adorent.

Je ne veux pas d’eux une subsistance, et Je ne veux pas qu’ils Me nourrissent.

En vérité, c’est Allah Qui est Le Grand Pourvoyeur, Le Détenteur de la force, L’Inébranlable.


DIEU Gloire à Lui a donc créé l‘univers et toutes les créatures pour les mettre, par sa faveur, au service des humains.

Coran : Chapitre17, Verset 70 

Certes, Nous avons honorés les fils d’Adams ; Nous les avons transportés sur terre et sur mer, Nous leurs avons attribués les bonnes nourritures et nous les avons nettement favorisés par rapport à plusieurs de nos créatures.

DIEU Béni soit-Il, a mis sur terre l’humain pour l’adorer ; et adorer DIEU l’Honoré, ne se limite pas aux actes rituels de dévotion, mais, en plus de cela, adorer Dieu l’Elevé, c’est de ne faire que ce qui est autorisé uniquement et de délaisser tout ce qui ne l’est pas ; à condition de vouer tout cela exclusivement à DIEU l’Exalté

Ensuite, DIEU, Le créateur a informé ses serviteurs qu’Il ne les laisserait pas sans épreuves dans ce bas monde afin de les purifier.

Coran : Chapitre 2, Verset 155, 156, 157 

Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de famine et de diminution de biens, de personnes et de récoltes.

Et annonce la bonne nouvelle aux endurants.

Qui disent, quand un malheur les atteint : Certes, c’est à Allah que nous appartenons, et c’est vers Lui que nous retournerons.

Ceux-là, il leur sera attribué, des bénédictions de leur Seigneur et une miséricorde, et ceux-là sont les biens guidés

Et, parmi ces épreuves, la pandémie : Covid 19.

La foi des croyants leur dicte : qu’il n y a pas de transformation, ni de force, sauf par Allah ; de même que l’effet de la sorcellerie ne se produit que sur autorisation du bien aimé Créateur.

Coran : Chapitre 2, Verset 106

Or ils ne sont capables de nuire à quelqu’un, qu’avec la permission d’Allah.

C’est avec cette conviction et résignation, que les croyants, avec différents degrés de foi, ont vécu cette épidémie.



Ceux qui en ont été atteint par le virus se sont résignés à la volonté de leur Seigneur dans l’espoir d’être absout de leurs péchés ; tout en se faisant soigner; et ceux qui sont décédés, étaient heureux de rencontrer leur Créateur, purifiés totalement de leurs méfaits

Coran : Chapitre 9, Verset 51

Dis : Rien ne nous atteindra que ce qu’Allah a prescrit pour nous ; c’est lui notre Protecteur ; et c’est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance

Quant aux survivants de cette pandémie, ceux-là ont bien ressenti, la Domination et la force du Tout Puissant qui a fait agenouiller les grandes puissances qui pensaient faire tourner le monde entier entre leurs doigts, comme ils le voulaient.

Cette période de Covid 19, qui a été catastrophique pour les non croyants, fut d’un Grand apport spirituel pour les vertueux ;devant toutes les issues fermées d’échapper à la maladie(avant la découverte du vaccin),ils se sont adonnés aux actes spirituels ; ce qui les a rapprochés de leur Seigneur et a rempli leurs cœur de foi et de sérénité , et ils s’en ont sortis avec un état d’âme pure qui fait de la personne une source de bienfaisance qui ignore le mal ,et qui ne sait y répondre que par le bien ; tout en mettant convenablement les mesures barrières en bonne pratique, car Mr Covid 19 n’a pas disparu complètement .


DISCOURS DE : MR YELLES DAHMANE, IMAM DE LA GRANDE MOSQUEE DE CERGY

 

LORS DE LA COMMEMORATION DU 11 NOVEMBRE 2021 PAR L’INTER-RELIGIEUX DE CERGY


 

 

 4- Pour l'hindouisme , texte de Nitaï Gaurasundara (Das) lu par Lawrence Orlando.

 

Les soldats que nous honorons aujourd'hui, 11 novembre 2021,sont morts il y a 100 ans pour la liberté, qu'ils soient français, anglais, kabyles, sénégalais ou indiens.

Image

Face à eux, des centaines de milliers d'hommes, leurs semblables, alimentés par des discours féroces, par une haine raciale justifiant la supériorité ethnique, bref un concept faux et illusoire.


 "Il faut se méfier de l'eau qui dort" dit un certain proverbe. En effet
depuis ces 2 guerres mondiales dévastatrices, les discours polissés des
dirigeants mondiaux et grands leaders d'opinion masquent souvent cette haine
latente de l'autre et entretiennent une douce illusion que l'intérêt commun
des habitants de la planète va dans le même sens. Les divers groupes
humains ne se sont sans doute jamais autant mélangé, mais l'illusoire
identification aux corps, aux cultures et aux religions n'a jamais été aussi
forte. Et des milliers d'années de soi-disant culture ne nous ont hélas pas
fait progresser massivement vers l'ouverture sur l'autre mais plutôt vers le
repli identitaire, porte ouverte sur tous les conflits.

Tous les massacres, tueries, holocaustes et autres épurations ethniques qui
jalonnent l'histoire ne sont certainement pas dignes d'êtres humains
soi-disant civilisés. Que les bêtes sauvages s'éliminent entre elles et que
la loi du plus fort prévale parmi elles, nous ne pouvons hélas pas y changer
grand chose, celà fait partie de l'ordre divin qui pour beaucoup d'entre
nous reste un mystère indéchiffrable. Mais que des humains ayant créé des
universités, des lieux de culte, des hôpitaux et autres lieux de partage se
dégradent à vouloir prouver qu'ils sont les meilleurs, les plus forts, et
s'entretuent comme des bêtes sauvages, oui là nous pouvons y faire quelque
chose et empêcher une telle monstruosité qui ne verrait que des perdants.

Le rôle des prêtres, imams, rabbins, pasteurs, lamas ou brahmanas ne devrait
jamais être sous-évalué dans quelque société humaine, sous quelque régime
politique que ce soit. Dans la société traditionnelle de l'Inde on les
respectait comme des sages transmettant un savoir venant de Dieu et pouvant
aider les hommes à vivre ensemble harmonieusement. Leur conduite et leur
respect de toute créature se devait d'être exemplaire s'ils voulaient que
leur message porte ses fruits.

Un diamant bien taillé reflète le soleil en nous montrant de splendides
couleurs variées. Les diverses religions du monde peuvent aussi refléter la
lumière des saintes paroles divines sous diverses couleurs et
interprétations, la richesse des propos divins n'en sera que sublimée. Si
elles sont recouvertes d'illusion et croient être les seules à représenter
l'Absolu, alors "l'eau qui dort" se transformera en tsunami dévastateur.


  Jean-Claude Emériau (Nitai) brahmana dans la tradition védique de l'Inde


5- Pour les Protestants Unis. texte de M. Dominique Davoise, lu par Hervé Chabert.

Que peuvent apporter les religions à une population laïque dans une période de crise ?

Comme à l’habitude, le protestant que je suis ne peut parler qu’en son nom.

e qui est remarquable dans la période que nous venons de vivre ?

C’est la solidarité entre les gens, leur capacité à s’organiser alors que leurs autorités d’à peu près toutes les nations du monde étaient dépassées par la situation.

Fabriquant des masques, aidant au ravitaillement des personnes fragiles, applaudissements aux balcons, salutations distantes soit, mais remplies de chaleur, remerciements à la caissière, à l’éboueur, aux soignants … cette foule de petites choses qui ont permis de rester debout, qui ont mis de l’humanité dans cette épreuve. Tous ces actes de fraternité venant de ceux qu’il y a un an étaient des gens « sans importance » anonymes ou inconnus laissant les grandes déclarations souvent culpabilisantes aux soi-disant « autorités », celles qui prétendaient savoir et agissaient dans le désordre comme des papillons fous.

Il y a plusieurs passages dans les évangiles où des disciples demandent qui d’entre eux, est le plus grand ?

Voici la réponse qui leur est faite : Jésus les appela tous et dit : « Vous savez que les chefs des peuples les commandent en maîtres et que les personnes puissantes leur font sentir leur pouvoir. Mais cela ne se passera pas ainsi parmi vous. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur,_ 1

Collectivement, tous ces gens ont étés grands parmi nous … Étaient-ils croyants, si oui quel nom donnaient-ils à Dieu ? Cela n’a pas d’importance ils ont montrés ce que nous appelons les fruits de l’Esprit : l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité,2


Peut-être que le premier enseignement pour moi est que notre Dieu quelque soit le nom qu’on lui donne, n’a pas d’autres mains que les nôtres pour donner un coup de main, il n’a pas d’autre bouche que les nôtres pour réconforter, il pourrait s’en passer mais il a choisit de faire ainsi…


« Je ne connais pas de sentiment qui puisse nous rendre plus heureux que d’être utile à l’autre » disait Dietrich Bonhoeffer.


Comme tout protestant je tente d’être économe de l’expression « volonté de Dieu » qui est souvent utilisé comme un outil de domination, mais dans ce cas, je crois que la volonté de Dieu a été faite, même si ce vent a soufflé où il a voulu sans que je sache d’où il venait et où il allait3 c’est le deuxième enseignement que je tire de cette situation …

Mon Dieu était là dans tous ces gens, mes sœurs et mes frères qui prenaient soins les uns des autres.


Comment tenir dans ce genre de situation quand s’affaissent les repères de notre civilisation et dans notre pays où on proclamait successivement que la république avait le visage découvert puis

que le civisme imposait maintenant d’aller masqué (ceci juste pour donner une parcelle d’exemple)


Les croyants ont eu la chance, (nous disons, dans ma culture, la bénédiction) de pouvoir avoir des vérités qui demeurent au travers des aléas de l’existence. Le croyant a le privilège de la confiance dans des textes souvent millénaires qui donnent un sens à sa vie.

Dans ceux qui donnent sens à la mienne il est dit que celui qui a soin de son prochain a soin de Dieu.

De sa part je me permets, vous toutes et tous qui partagez ou non ma croyance, de vous dire : « Merci de cette fraternité… soyez bénis ! »

1Mat 20.25

2Galates 5.22

3Jean 3.8


6- Mme Karine C. pour le Judaïsme.  Texte à venir.

 

 

 
Suivant >
Joomla! is free software released under the GNU/GPL-License.
Joomla Template Design Copyright Kanga Internet 2008